concurrence pure et parfaite

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

La concurrence pure et parfaite correspond à la théorie de la formation du prix élaborée au XIXe siècle par les économistes classiques.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
concurrence pure et parfaite concurrences pures et parfaites
\kɔ̃.ky.ʁɑ̃s py.ʁ‿e paʁ.fɛt\ \kɔ̃.ky.ʁɑ̃s py.ʁ(z)‿e paʁ.fɛt\

concurrence pure et parfaite \kɔ̃.ky.ʁɑ̃s py.ʁ‿e paʁ.fɛt\ féminin

  1. (Économie) Marché dans lequel les vendeurs et les acheteurs n'ont pas d’influence sur les prix (price taker) en raison de l’atomicité de l’offre et de la demande, de l’homogénéité des produits, de la transparence de l’information et de la libre entrée et sortie sur le marché.
    • Sur un marché de concurrence pure et parfaite, chaque facteur de production reçoit l'égal de ce qu'il apporte, traduisant ainsi la juste rémunération des facteurs de production. — (Eugène Bitende Ntotila, La justice est-elle mondialisable ?, p. 378)

Abréviations[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]