confin

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : confín

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVe siècle) Emprunté du latin confinia (« limites communes à des terres », « proximité, voisinage »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
confin confins
\kɔ̃.fɛ̃\

confin \kɔ̃.fɛ̃\ masculin

  1. Parties d'un territoire situées à la limite d’un territoire voisin.
    • En 314 ces groupes sporadiques des confins du monde civilisé envoient trois de leurs épiscopes au concile d’Arles ; […]. — (Berthe Gavalda, Les Églises en Grande-Bretagne, Que sais-je ? - PUF, 1959, page 8)
    • Aux confins de, à la limite de, aux frontières de.
    • L’Alsace est aux confins de l’Allemagne et de la Suisse. Un château aux confins du Périgord et du Quercy.
    • (Littéraire) Aux confins de la terre, aux extrémités des terres habitables ou habitées.

Notes[modifier le wikicode]

Généralement utilisé au pluriel.

Traductions[modifier le wikicode]