congénère

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Du latin cum (avec) et genus (genre): De même genre

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
congénère congénères
\kɔ̃.ʒe.nɛʁ\

congénère \kɔ̃.ʒe.nɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Histoire naturelle) Qui appartient au même genre, de la même espèce en parlant des animaux et des végétaux.
  2. (Par extension) Qui présente de nombreuses ressemblances.
  3. (Anatomie) (Au pluriel) Qui concourent à produire un même mouvement en parlant de muscles.
    • Muscles congénères.
  4. (Minéralogie) (Au pluriel) Qui ont été créées, produites durant la même période en parlant des minéraux.
    • Roches congénères.
  5. (Grammaire) (Au pluriel) Caractérise des mots, locutions, verbes de la même famille.
    • Mots congénères.
  6. (Marine) Sister ship.
    • Arrivé à Brest le 15 septembre 1940 avec ses deux congénères, le croiseur léger Gloire, navire-amiral de la division sort avec ses deux compagnons de division du 25 septembre au 7 octobre et du 10 au 20 octobre pour une série d’exercices destinés à permettre aux croiseurs de prendre leurs marques dans la région. — (clausuchronia.wordpress.com)

Antonymes[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
congénère congénères
\kɔ̃.ʒe.nɛʁ\

congénère \kɔ̃.ʒe.nɛʁ\ masculin et féminin identiques

  1. (Histoire naturelle) Animal ou végétal qui appartient au même genre qu’un ou plusieurs autres.
    • Tant qu'a duré ce défilé j'ai eu toutes les peines du monde à faire tenir mon cheval tranquille. Grisé par tout ce bruit et ce mouvement autour de nous, il hennit, piaffe, s’ébroue et danse d'impatience de se mêler à ses congénères. — (Frédéric Weisgerber, Trois mois de campagne au Maroc : étude géographique de la région parcourue, Paris : Ernest Leroux, 1904, p. 118)
  2. (Familier) Semblable, de même origine, région, pays, ethnie …
    • ... Pour lui et beaucoup de ses congénères, le français a tenu lieu de refuge imaginaire pendant la guerre qui a déchiré le Liban, entre 1975 et 1990 .— (Marianne MeunierAu Liban, les gardiens dévoués du français – Journal La Croix, page 22, 31 juillet 2017)
  3. (Péjoratif) Par dénigrement en parlant de personnes.
    • Si ce n'est lui, c'est son congénère.

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]