connarde

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XXe siècle) Dérivé de connard, avec le suffixe -arde ; ce mot est peut-être né sous la plume de Raymond Queneau en 1952 (voir citation 1).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
connarde connardes
\kɔ.naʁd\

connarde \kɔ.naʁd\ féminin (pour un homme, on dit : connard)

  1. (Vulgaire) (Injurieux) Femme insupportable, méprisable.
    • Et l’autre connarde qui s’offre le haut mal. Il faut que tu la foutes à la porte et que tu trouves quelqu’un pour me soigner. — (Raymond Queneau, Le Dimanche de la vie, Gallimard, 1952)
    • Vous serez abandonnée par tous, parce que vous êtes folle, intenable à vivre. Une connarde... — (Marguerite Duras, Yann Andréa Steiner, P.O.L, 1992)
    • Connarde ! Que voudrait-elle qu'il en fit d’un morcif pareil, le malheureux ? — (San Antonio, Le silence des homards, chapitre 5, Fleuve Noir, 1992)

Synonymes[modifier le wikicode]

Forme d’adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin connard
\kɔ.naʁ\

connards
\kɔ.naʁ\
Féminin connarde
\kɔ.naʁd\
connardes
\kɔ.naʁd\

connarde \kɔ.naʁd\

  1. Féminin singulier de connard.

Prononciation[modifier le wikicode]