consteller

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVIe siècle) De « constellation ». Il a d'abord signifié « faire sous l'influence d'une certaine constellation ». (XIXe siècle) Sens moderne.

Verbe [modifier le wikicode]

consteller \kɔ̃.ste.le\ ou \kɔ̃.stɛ.le\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Parsemer d'étoiles, de choses brillantes comme des étoiles.
    • Des perles, des paillettes constellaient sa robe.
  2. (Par extension) Parsemer.
    • Mais cela peut même aller jusqu’à la désertification lorsque les familles ont pu à leur tour migrer : la montagne kabyle ou libanaise est ainsi constellée de fermes abandonnées. — (Christian Pradeau & Jean-François Malterre, Migrations et territoires, dans Les cahiers d'Outre-Mer n° 234/vol. 59, Presses Universitaires de Bordeaux, 2006)
    • J’éprouvai une vague envie d’écraser entre mes longues griffes d’agate les points noirs qui constellaient les ailes de son nez en sueur. — (Nabokov, traduction de Maurice Couturier, Lolita, in Œuvres romanesques complètes, t. II, Gallimard, « Bibliothèque de la Pléiade », 2010, p. 1097)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]