consternation

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin cōnsternātiō.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
consternation consternations
\kɔ̃s.tɛʁ.na.sjɔ̃\

consternation \kɔ̃s.tɛʁ.na.sjɔ̃\ féminin

  1. Abattement profond à la suite de quelque accident inattendu.
    • C’est à la fois la consternation et le chaos complet lorsque Pablo et sa bande font irruption dans la salle du conseil, armes à feu et rasoirs au poing. — (Gore Vidal, Duluth, 1983)
    • Le 10 de ce mois, un triste accident a jeté la consternation dans un des quartiers de la paroisse St.-Jacques. — (Album roussillonnais (Perpignan) du 15 mars 1840)
    • Un soir pluvieux, Corinne laissa entendre qu'elle était amoureuse. J'allais m'en montrer consterné mais je craignis que ma consternation ne prêtât à confusion et ne fût mal interprétée : il ne fallait pas qu'elle m’imaginât épris d'elle. — (Thomas Baudouin, Iñés, Nouvelles Éditions Latines, 1957, chap. 4)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin cōnsternātiō.

Nom commun [modifier le wikicode]

Indénombrable
consternation
\ˌkɑn.stɚˈneɪ.ʃən\

consternation

  1. (Soutenu) Consternation.
    • It was probably worth four millennia of consternation and regret. — (Chuck Klosterman)

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]