contre-fort

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : contrefort

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir contrefort.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
contre-fort contre-forts
\kɔ̃t.ʁə.fɔʁ\

contre-fort \kɔ̃t.ʁə.fɔʁ\ masculin

  1. (Maçonnerie) (Vieilli) Pilier de maçonnerie ou de pierre, saillant hors le nu d'un mur de revêtement pour soutenir la poussée des terres.
    • Dans la nef de la Madeleine de Vézelay, qui est du XIe siècle, les architectes, en faisant leurs voûtes d'arêtes, s'étaient contentés à l'extérieur de renforcer les points de la poussée des voûtes, au droit des arcs doubleaux, par des contre-forts de cinquante centimètres de saillie, et portant sur le sommier des arcs doubleaux des bas-côtés. Ce moyen était insuffisant, on s'en aperçut bientôt ; […]. — (Eugène Viollet-le-Duc, De la construction des édifices religieux en France, depuis le commencement du christianisme jusqu'au XVIe siècle, dans les Annales archéologiques, dirigées par Didron aîné, Paris : au bureau des Annales, 1845, vol. 2, p. 83)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]