contre-maître

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

→ voir contre dans le sens de « à côté, inférieur », et maître.

Attestations historiques[modifier]

  • (XVe siècle) Le suppliant dist : contremaistre, l’en m’a dit que vous me trassez [cherchez], je ne sçay la cause pour quoy. [1]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
contre-maître contre-maîtres
\kɔ̃.tʁə.mɛtʁ\

contre-maître masculin

  1. (Marine) Autrefois le troisième officier de manœuvre à bord, qui était au-dessous du maître et du second maître d’équipage. Aujourd’hui, cette dénomination est remplacée par celle de second maître de deuxième classe.
    • Je me souviens d’avoir entendu dire à vos ministres, au cardinal Dubois, que le czar n’était qu’un extravagant, né pour être contre-maître d’un navire hollandais. — (Voltaire, Lettre Chauvelin, 3 oct. 1760)
    • De toutes parts, un cri de guerre s’élève. Le contre-maître, qui avait la clef des fers, succombe un des premiers. — (Prosper Mérimée, Tamango, 1829)
  2. (Management) Celui qui dirige les ouvriers dans les grandes fabriques, dans un atelier, dans un chantier, etc.
    • Qu’il s’agisse de choisit un contre-maître parmi des ouvriers, un chef d’atelier parmi des contres-maitres, un directeur parmi des ingénieurs … ce n’est jamais, ou presque jamais, la capacité technique qui détermine le choix. […] C’est la capacité administrative. — (Henri Fayol, Administration industrielle et générale (1916), Dunod, 1970, p. 14)
  3. (Ornithologie) Famille de petits oiseaux du Paraguay, ressemblant aux fauvettes.

Synonymes[modifier]


Traductions[modifier]

Références[modifier]