contresigner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : contre-signer

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir contre- et signer.

Verbe [modifier le wikicode]

contresigner \kɔ̃t.ʁǝ.si.ɲe\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Signer un acte, en vertu des fonctions qu’on exerce, après que celui dont cet acte émane y a lui-même apposé sa signature.
    • Il va sans dire que, dans ces conditions, nous approuvons pleinement et contresignons le manifeste lancé par le Comité d’action contre la guerre du Maroc, …. (Louis Aragon, La Révolution d’abord et toujours, 1921)
    • Le bourgeois est un grimaud
      Qui prend sa pendule au mot
      Chaque fois qu’elle retarde.
      Il contresigne en bâtarde
      Coups d’états, décrets, traités,
      Et toutes les lâchetés.
      (Victor Hugo; Chanson de Gavroche, 1861)
    • Pour éviter tout commentaire tendancieux, j'ai prié le Père Julien de m'assister et de contresigner les procès-verbaux. — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. IX, Gallimard, 1937)
  2. Mettre la signature ou la griffe du ministre ou de l’administrateur sur l’enveloppe des lettres pour les envoyer en droit de franchise.
    • Le secrétaire général a contresigné cette lettre.

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]