controuver

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

De l'ancien français controver, composé de con- et trover (« trouver »).

Verbe[modifier]

controuver \kɔ̃.tʁu.ve\ transitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Inventer mensongèrement.
    • Un fait entièrement controuvé.
    • On est frappé à la fois de la netteté de ses connaissances et de leur universalité ; mais on regrette que sa crédulité lui fasse adopter de confiance des faits controuvés. (Jean-Baptiste Dumas, Leçons sur la philosophie chimique, p. 18, Gauthier-Villars, Paris, 1878)
    • L’explication que vous nous donnez, dit à M. de Bréauté le colonel de Froberville, est de tout point controuvée. J’ai mes raisons pour le savoir. (Marcel Proust, Sodome et Gomorrhe, 1921)
    • Au stade infantile, c’est le premier [le clitoris] qui est le centre de l’érotisme féminin : quelques psychiatres soutiennent qu’il existe une sensibilité vaginale chez certaines fillettes, mais c’est une opinion très controuvée ; elle n’aurait en tout cas qu’une importance secondaire. (Simone de Beauvoir, Le deuxième sexe, tome I, p. 434-435, Gallimard (Coll. « Idées », 152), Paris, 1977 (1949))

Note : Ce verbe n’est plus guère usité qu’au participe passé.

Traductions[modifier]

Références[modifier]