converti

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Participe passé de convertir.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin converti
\kɔ̃.vɛʁ.ti\

convertis
\kɔ̃.vɛʁ.ti\
Féminin convertie
\kɔ̃.vɛʁ.ti\
converties
\kɔ̃.vɛʁ.ti\

converti \kɔ̃.vɛʁ.ti\ masculin

  1. Qui a subi une conversion.
    • Si l’on signale, en 350, la présence à Metz d’un évêque du nom de Siméon, qui aurait été un juif converti, cela ne signifie pas qu’il y ait déjà eu des juifs dans cette ville. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
converti convertis
\kɔ̃.vɛʁ.ti\

converti \kɔ̃.vɛʁ.ti\ masculin (pour une femme on dit : convertie)

  1. (Religion) Celui qui s’est converti à une religion.
    • Vous prêchez un converti, vous parlez pour convaincre un homme qui est de votre avis.
    • Peu d’entre eux ont pris en considération le rôle des mrabtin dans la communauté villageoise. Leur ignorance et leur approche dénigrante de l’islam ont exigé des convertis des grands écarts et des sauts culturels et identitaires impossibles à accomplir. — (Karima Direche, Convertir les Kabyles : Quelles réalités ?, dans Religions et colonisation, XVIe-XXe siècle : Afrique, Amérique, Asie, Océanie, sous la direction de Dominique Borne & ‎Benoît Falaize, Éditions de l’Atelier, 2009, p.160)

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe convertir
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
converti

converti \kɔ̃.vɛʁ.ti\

  1. Participe passé masculin singulier de convertir.

Références[modifier le wikicode]

Latin[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

converti \Prononciation ?\

  1. Parfait de converto.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.