coquet

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1643) Dérivé de coq avec le suffixe diminutif -et. (1611) Dans le sens de « petit coq ».

Adjectif[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin coquet
\kɔ.kɛ\
coquets
\kɔ.kɛ\
Féminin coquette
\kɔ.kɛt\
coquettes
\kɔ.kɛt\

coquet \kɔ.kɛ\

  1. Qui use de coquetterie. — Note : Dans ce sens, il est surtout utilisé au féminin et il porte une connotation péjorative.
    • […] tu as été coquette à froid, et cette coquetterie-là, c’est l’amour de tête, le vice le plus affreux de la Française. (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1844)
    • Elle résolut alors de lutter avec sa rivale […] de feindre pour son mari un amour qu’elle ne pouvait plus éprouver […] d’être coquette avec lui comme le sont ces capricieuses maîtresses qui se font un plaisir de tourmenter leurs amants. (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • […] un jeune homme que je connaissais à Évian s’est tué sous la fenêtre d’une de mes amies qui avait été coquette avec lui. (Maurice Rostand, La Solitude passionnée, 1925)
  2. (Par extension) Qui est recherché dans sa toilette.
    • […] et si je n’ai jamais vu de femme plus hideuse, jamais, jamais je ne vis de plus coquette personne. Une toilette, un bijou aperçu à travers des vitrines éblouissantes, la faisaient tomber en pâmoison. (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
    • Les femmes, très coquettes, revêtent en général le costume traditionnel ; la petite veste très serrée moulant le torse et les bras, passe dans la ceinture d’une culotte flottante. (Jean-Baptiste Charcot, Dans la mer du Groenland, 1928)
  3. Qui a un aspect élégant, plaisant.
    • Une de ces maisons était un coquet petit hôtel qui se dressait vers le milieu de la rue. (Michel Zévaco, Le Capitan, 1906, Arthème Fayard, coll. « Le Livre populaire » #31, 1907)
  4. Assez élevée, en parlant d’une somme d’argent.
    • Une somme coquette.

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Nom commun[modifier]

Modèle:fr-régt coquet \kɔ.kɛ\ masculin (pour une femme, on dit coquette)

  1. Personne qui use de coquetterie.
    • Faire le coquet.
    • C’est une vraie coquette.
    • Le manège d’une coquette.
    • Une coquette fieffée.
    • Une vieille coquette.
  2. (Théâtre) (Au féminin) Comédienne qui joue certains grands rôles de femme dans la comédie de caractère.
    • La grande coquette.
    • Jouer les coquettes.

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Picard[modifier]

Nom commun[modifier]

coquet \kɔkɛ\ masculin

  1. Variante de coquelet.

Références[modifier]

  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, vol. I, 1880