corbillon

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Diminutif de corbeille, grâce au suffixe -illon.

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
corbillon corbillons
\kɔʁ.bi.jɔ̃\

corbillon \kɔʁ.bi.jɔ̃\ masculin

  1. Espèce de petite corbeille.
    • Le corbillon du pain bénit.
    • Mettre la main dans le corbillon.
  2. Espèce de jeu d’enfants les initiant aux sons où les joueurs sont obligés de répondre par un mot rimant à leur tour. Chacun des protagonistes répond à la question « Que met-on dans mon corbillon ? » une phrase du type « Dans mon corbillon je mets des bonbons » ou « Dans mon corbillu je mets un tutu » et ainsi de suite. Ce jeu est cité dans L’école des femmes de Molière (acte I, Scène première ) où Arnolphe, homme d’âge mûr, par crainte d'être trompé par sa femme a décidé d’épouser Agnès sa pupille élevée dans l’ignorance.
    • (...) Je prétends que la mienne, en clartés peu sublime,
      Même ne sache pas ce que c’est qu’une rime ;
      Et s’il faut qu'avec elle on joue au corbillon,
      Et qu’on vienne à lui dire, à son tour : "Qu’y met-on ?"
      Je veux qu’elle réponde, "Une tarte à la crème" ;
      En un mot, qu’elle soit d’une ignorance extrême ;
      Et c’est assez pour elle, à vous en bien parler,
      De savoir prier Dieu, m’aimer, coudre, et filer.
  3. (Sexualité) Sexe de la femme.
    • Qui rougit, et qui n’ose dire
      Ce qu’il faut dans son corbillon.
      (Alfred Delvau, Dictionnaire érotique moderne, 1864)
    • Je me suis éveillé un jour, non point mou comme dans le corbillon maternel, mais fermement persuadé que j’avais quelque chose à réaliser. (Robert Musil, L’Homme sans qualités, 1930-1932 ; traduction de Philippe Jaccottet, 1956, tome 1, p. 194.)

Traductions[modifier]

Références[modifier]