corne d’abondance

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Voir définition.

Locution nominale [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
corne d’abondance cornes d’abondance
\kɔʁ.nə.d‿a.bɔ̃.dɑ̃s\
Hadès tenant une corne d’abondance.
Des cornes d’abondance. (4)

corne d’abondance \kɔʁ.nə.d‿a.bɔ̃.dɑ̃s\ féminin

  1. (Mythologie) (Poésie) Corne de la chèvre Amalthée, nourrice de Jupiter, de laquelle il avait voulu, pour récompense, qu’il sortît sans cesse une abondance de toutes sortes de biens.
    • Il le dépeignait tenant en main la corne d’abondance. — (Fénelon, Les Aventures de Télémaque, XIV)
    • D’augustes déités Qui viennent sur les pas de la belle espérance Verser la corne d’or où fleurit l’abondance. — (André Chénier, 36.)
  2. (Figuré) Source d’abondantes richesses.
    • Le prieur m’a fait voir son jardin ; c’est leur corne d’abondance : d’excellente salade, des choux qui font plaisir à voir, et surtout des choux-fleurs et des artichauts, comme il n’y en a pas en Europe. — (Johann Wolfgang von Goethe, Goetz de Berlichingen, dans Chefs-d’œuvre du théâtre allemand : Goethe, traduction en français, 1823)
    • Il nous était impossible de parler d’un livre qui s’en prenait à un célèbre promoteur dont la publicité était pour nous une corne d’abondance. — (Louis Chevalier, Histoires de la nuit parisienne : 1940-1960. Éd. Fayard, 1982, « Avant-propos ».)
    • Très vite, le jeune homme se débarrasse de tout conformisme, de tout carcan pour donner libre cours à une spontanéité prodigieuse de l’esprit. Hugo est une corne d’abondance inépuisable. — (Fernand Gouron, L’Esprit était leur Dieu : les grands spiritualistes du passé. Éd. Fernand Lanore, 1993, p. 47, chapitre « Victor Hugo spiritualiste ».)
    • La Turquie, véritable corne d’abondance, fait le bonheur de tous les genres de voyageurs, des fervents de la nature aux amoureux de la culture. — (Jane Hervé, La Turquie. Éd. Karthala, coll. « Méridiens », 1996, chap. 13, « Au fil du voyage... », p. 181.)
    • Une véritable corne d’abondance culturelle a déversé sur la génération du baby boom les merveilles de la nature et de la culture. — (Michel Lacroix, Le fabuleux destin des baby-boomers. Éd. de l’Atelier, 2005, chapitre IV (« La corne d’abondance »), p. 49.)
  3. (Figuré) (Désuet) Le port de Constantinople, parce que le commerce y transportait tous les produits du monde.
  4. (Mycologie) Champignon appelé aussi « trompette de la mort ».

Synonymes[modifier le wikicode]

Port de Constantinople :

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]