correctionner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De correction.

Verbe [modifier le wikicode]

correctionner \kɔ.ʁɛk.sjɔ.ne\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Populaire) Administrer une correction à quelqu’un.
    • Moi, quand on m’en fait trop, je correctionne plus, je dynamite, je disperse, je ventile ! — (réplique dite par Bernard Blier, alias « Raoul Volfoni », dans le film Les Tontons flingueurs, sorti en 1963 ; citée dans : Michel Audiard, René Château, Audiard par Audiard, 1995)
    • Je veux les correctionner... — (Albert Simonin, Touchez pas au Grisbi ! Le cave se rebiffe. Grisbi or not grisbi‎, 1956)
    • Toute moulue encore des jetons que le grand lui a filés, elle compare. Comme un vrai voyou, il l’a satanée, ce grand hotu chéri, et le Mexicain, qui correctionnait fort pourtant, n'aurait pu mieux faire. — (Albert Simonin, Chronique de la vie d'un demi-sel : Le Hotu, première époque, Paris : Gallimard, 1973, chap. 3)
    • […], Wynn commence à compter lorsqu'il passe le seuil d'un gymnase et, plus précisément, lorsqu'il appuie ses coudes aux cordes d'un ring où deux abrutis se correctionnent. — (Michel Audiard , Le chant du départ, Librairie Fayard, 2017)