corroyage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XVe siècle) De « corroyer » avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
corroyage corroyages
\Prononciation ?\

corroyage masculin

  1. (Technique) (Mégisserie) Ensemble des opérations par lesquelles le cuir tanné est amené à l'état de cuir fini.
    • Le corroyage des peaux.
    • Il n'y a que le ciel qui se fasse indulgent
      Nous sommes destinés au même corroyage
      Et le même bourreau nous ira vendangeant
      — (Louis Aragon, Le Fou d'Elsa, Gallimard, 1963, p.198)
  2. (Technique) (Sidérurgie) Réunion de plusieurs barres de métal qui doivent être soumises à un nouvel étirage.
    • Les Gaulois ont inventé le corroyage (assemblage par superposition de feuilles de qualités diverses) pour les épées dont l'âme doit rester souple et les tranchants plus résistants. — (Jean-Louis Brunaux, Les Gaulois, Tallandier, Paris, 2020, page 191)
  3. (Technique) (Fonderie) Concassage du sable qui sera utilisé pour garnir les moules.
  4. (Technique) (Menuiserie) Dégrossissage extérieur d'une pièce de bois sciée pour en ôter la superficie grossière.

Dérivés[modifier le wikicode]

Hyponymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]