corsage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Dérivé de la forme cors de corps et -age.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
corsage corsages
\kɔʁ.saʒ\

corsage \kɔʁ.saʒ\ masculin

  1. (Désuet) Buste de la femme.
  2. (Par extension) Partie de certains vêtements de femme qui embrasse le buste.
    • Seulement, quelque modeste que fût son corsage, il ne cachait pas entièrement l'élégance de sa taille. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • Et elle glissa dans son corsage, tout raide de broderies et de diamants, cette lettre qui sortait du pourpoint du jeune homme. — (Alexandre Dumas, La Reine Margot, 1845, vol. I, ch. V)
    • … j'ai vu un corsage de velours noir se pencher à demi au-dessus d'une fenêtre et de grands yeux noirs jeter un éclair. — (Hippolyte Taine, Voyage en Italie, vol.2, 1866)
    • Le corsage de la pauvre fille était si plat qu'il n'admettait pas les ressources coloniales de ce que les modistes appellent des fichus menteurs. — (Honoré de Balzac, Études de mœurs. 3e livre, Scènes de la vie parisienne.)
    • Les femmes portent une jupe en vadmel, ou grossière étoffe de laine noire, et un corsage de même étoffe, ouvert au milieu pour laisser voir une chemise brodée. — (René Verneau, Les races humaines, Baillière & fils, 1890, p.653)
    • Ce qui venait de tomber sur le lit, en un mince lambeau soyeux, léger et lent, c’était le corsage qui la serrait doucement au cou, et fort à la taille… — (Henri Barbusse, L’Enfer, Éditions Albin Michel, Paris, 1908)

Traductions[modifier]

Références[modifier]

Anglais[modifier]

Étymologie[modifier]

Du français.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
corsage
\Prononciation ?\
corsages
\Prononciation ?\

corsage

  1. Boutonnière de fleurs, petit bouquet.

Voir aussi[modifier]

  • corsage sur Wikipédia (en anglais) Wikipedia-logo-v2.svg