corvee

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : corvée

Ancien français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin corrogata → voir corvée pour des explications détaillées.

Nom commun [modifier le wikicode]

corvee \Prononciation ?\ féminin

  1. Corvée.
    • Jou Hues de Castemon, quens de St Pol, fach savoir, ke jou tous les homes de Goy ai quité de toute corowee, sauf men droit et me justice — (Tailliar, Recueil, XIIIe siècle)
    • Cil qui sont deu par la reson des terres sont cens, gelines, corvees, et plusors autres choses qui plus doivent par la reson des terres que par autres — (Livre de justice, XIIIe siècle)
    • Et se le [la] corvee est d'omme sans queval, quatre deniers — (Philippe de Beaumanoir, XIIIe siècle)
    • Por moi feres ceste corvee — (Guillaume de Palerne, XIVe siècle)
  2. Champ cultivée par les corvéables.
    • Les preiz et les croeiees.

Variantes[modifier le wikicode]

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Dérivés dans d’autres langues[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(XIVe siècle) De l’ancien français corvee.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
corvee
\kɔːveɪ\
corvees
\kɔːveɪz\

corvee \kɔːveɪ\

  1. Corvée.

Références[modifier le wikicode]