corybante

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin Corybantes (« prêtres de Cybèle »), Corybas (« fils de Cybèle »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
corybante corybantes
\kɔ.ʁi.bɑ̃t\

corybante \kɔ.ʁi.bɑ̃t\ masculin

  1. (Antiquité) Prêtre de la déesse Cybèle.
    • La nuit tirait à sa fin ; sous les nuages dorés, la tribu, aussi heureuse que moi, s’offrait à l’averse vivifiante avec une sorte d’extase. On aurait dit des corybantes possédés par le dieu. — (Jorge Luis Borges, L’Immortel, 1947, traduit par Roger Caillois (1953 in Labyrinthes, 1966 in L’Aleph)
  2. (Figuré) (Par extension) Admirateur zélé qui ne contrôle pas ses manifestations d’enthousiasme.
    • Tous les démantibulés corybantes de l’art moderne, et tous les intègres épiciers d’un voltairianisme ennemi de l’art, ont, d’une commune voix, approuvé le cénobitisme des religieux de la Trappe et de la Chartreuse. — (Léon Bloy, Le Désespéré, chapitre 31, A. Soirat, 1886, page 136)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]