coulée

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir couler

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
coulée coulées
\ku.le\
Des coulées de lave à Hawaï. (1)

coulée \ku.le\ féminin

  1. Action de s’écouler ; résultat de cette action.
    • Il m’est dit à chaque instant que l’un des grands soucis des autorités départementales, c’est l’entretien des routes, souvent emportées par des torrents, par les coulées de boue, par les éboulements, par des chutes de blocs. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : Le problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
  2. (Par extension) Déversement du métal ou du verre liquide hors des fourneaux.
    • On ne doit pas négliger de couvrir le creuset, sans cette précaution il s'y introduiroit du charbon qui gêneroit pour la coulée qui se fait dans une lingotière de fer forgé. — (RÉSULTAT Des Expériences & Observations de MM. De Ch… & Cl… sur l'Acier fondu, dans le Journal de physique, de chimie, d'histoire naturelle et des arts, juillet 1788, , vol.33, p.47)
    • Après huit à neuf heures de chauffe, le bassin intérieur étant suffisamment plein , on fait la première coulée: pour cela le premier ouvrier, avec son ringard , enfonce le tampon d'argile & le plomb coule. — (Encyclopédie méthodique: Chymie, pharmacie et métallurgie, vol.5, 1808, p.662)
    • Le S n'est pas éliminé pendant l’affinage car les conditions sont oxydantes (voir plus haut), ce sera l'objectif de l'addition finale de ferro-manganèse à la coulée, après décrassage et désoxydation. — (Jean Le Coze, Récits sidérurgiques d’hier et d’aujourd’hui ; Fers, fontes, aciers : 4000 ans d’affinage et de purification, EDP Sciences, 2017, p. 322)
  3. (Chasse) (Par analogie) Sentier étroit par où le cerf gagne son réduit.
  4. (Par extension) Faux chemin que les animaux tracent dans les bois.
    • J’y laisserai mon odeur, comme l’animal sur une coulée ou sous une broussaille où il passera la nuit. — (Philippe Claudel, Parfums, Chambres d’hôtel, Stock, 2012)
  5. (Calligraphie) Caractère d’écriture penché, dont toutes les lettres se tiennent et dont tous les jambages sont droits.

Traductions[modifier le wikicode]

Forme d’adjectif [modifier le wikicode]

coulée \ku.le\

  1. Féminin singulier de coulé.

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe couler
Participe Présent
Passé
(féminin singulier)
coulée

coulée \ku.le\

  1. Participe passé féminin singulier de couler.

Références[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]