coup de revers

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé de coup et de revers.

Locution nominale [modifier le wikicode]

coup de revers \ku də ʁə.vɛʁ\ masculin

  1. (Figuré) Faire subir un inconvénient en contre-partie de quelque chose.
    • Platon seul, en un dialogue complétant la République, aurait pu, à l’origine de ces problèmes, en baliser les méandres : hélas ! il a, un jour de jacobinisme totalitaire, banni les poètes de sa République — et Vigny sera obligé de donner quelques coups de revers à cet allié malgré tout. — (Vigny, page 67, notes de Fernand Baldensperger, direction Auguste Viatte, 1944, Éditions de l’Arbre)
    • Quand on veut forcer la nature et Dieu même, pour lui dire en face qu’on ne se soucie pas du bonheur qu’on trouve en lui, il donne des coups de revers terribles à ceux qui lui osent dire que c’est là l’aimer. — (Bossuet, Œuvres complètes de Bossuet, Lettre CCLIX de 1698, tome 12, page 568, 1836)

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]