coupage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir couper et -age

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
coupage coupages
\ku.paʒ\

coupage \ku.paʒ\ masculin

  1. Action de mêler une liqueur avec une autre liqueur plus ou moins forte.
    • Élément fort utile et très recherché bientôt, de coupages de bon aloi, les jus de raisin d'hybrides peut devenir un débouché, sauveur de la viticulture pléthorique, si les industriels ont la sagesse de rechercher d'abord et toujours la qualité, […]. — (Bulletin international du vin, 1948, vol. 21, n° 2, p. 60)
    • Mais, la quasi-totalité des vins algériens courants servaient à améliorer les gros rouges du Midi par « coupage », et même à sauver carrément des lots presque invendables. D'où le nom de « vins médecins » qu'on a donné à ces importés. — (Léon Célérier, Six générations en Algérie, Les Presses universelles, 1978, p. 192)
  2. (Par extension) (Péjoratif) Action de falsifier un produit liquide avec une matière de moindre valeur.


Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]