coupance

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De couper.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
coupance coupances
\ku.pɑ̃s\

coupance \ku.pɑ̃s\ féminin

  1. (Extrêmement rare) Facilité à être coupé.
    • La coupance : si le saucisson est facile à couper, ou s’il faut mériter sa tranche. — (site www.blackspotradish.com)
  2. (Extrêmement rare) Faculté de couper
    • Et malgré sa non-coupance mon rasoir ma entaillé la pommette. — (Coupe Chou Club)
    • Cela fait, il prend des douze cartes restées pareil nombre qu’il a écarté, et s’il se trouve que l’autre ait carte blanche comme le premier, bien qu’elle soit de plus haut point elle demeure pour coupance, et empêche le pic et repic du premier. — (Jean Promé, Le Jeu du picquet plaisant et recreatif, 1642)
  3. (Extrêmement rare) Fait de couper, raccourci.
    • Ce fut abominable et sans profit. Mais à la « Renommée du bon marc » quelle coupance ! On gagne bien un kilomètre, par un bon chemin entre deux haies. Assez raide, naturellement. — (L’Echo des alpes : organe du club alpin suisse pour les sections de de langue française, page 142, Schweizer Alpen-Club, 1920, A. Jullien)

Traductions[modifier le wikicode]