coupeur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(1230) Dérivé de couper avec le suffixe -eur, de l’ancien français coupeeur.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
coupeur coupeurs
\ku.pœʁ\

coupeur \ku.pœʁ\ masculin (pour une femme, on dit : coupeuse)

  1. Celui qui coupe. Se dit spécialement de ceux qui coupent les grappes en vendange.
    • Il a loué deux hotteurs et dix coupeurs.
    • En effet après avoir utilisé la main-d’œuvre villageoise avant la guerre, espagnole après, étudiante plus récemment, le viticulteur ne sait plus où trouver ses coupeurs. — (Jacques Maby, La trame du vignoble: géographie d’une réussite viticole en vallée du Rhône, 1995)
    • Coupeur de bourses, filou qui dérobe avec adresse l’argent et les autres choses qu’on peut avoir sur soi.
  2. Tailleur.
    • Il était coupeur dans cet atelier de confection.

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Néerlandais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Du français coupeur.

Nom commun [modifier le wikicode]

Nombre Singulier Pluriel
Nom coupeur coupeurs
Diminutif coupeurtje coupeurtjes

coupeur \Prononciation ?\ masculin (pour une femme, on dit : coupeuse)

  1. Coupeur.

Taux de reconnaissance[modifier le wikicode]

En 2013, ce mot était reconnu par[1] :
  • 72,3 % des Flamands,
  • 89,7 % des Néerlandais.

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

  1. Marc Brysbaert, Emmanuel Keuleers, Paweł Mandera et Michael Stevens, Woordenkennis van Nederlanders en Vlamingen anno 2013: Resultaten van het Groot Nationaal Onderzoek Taal, Université de Gand, 15 décembre 2013, 1266 p. → [lire en ligne]