coureuse

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Date à préciser) Dérivé de courir avec le suffixe -euse, dérivé de coureur de jupons pour le sens familier.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
coureuse coureuses
\ku.ʁøz\
Paula Radcliffe au Marathon de New-York en 2008
La coureuse (sens 1) britannique Paula Radcliffe

coureuse \ku.ʁøz\ féminin (pour un homme, on dit : coureur)

  1. (Sport) Celle qui se livre à l’exercice de la course.
    • La championne Paula Radcliffe estime que les courtes distances ont l’avantage d’être accessibles à plus de coureuses. — (Le cross, dernier bastion de l’inégalité des sexes ?, dans Ouest-France, 28 janvier 2021 [texte intégral])
  2. (En particulier) Celle qui dispute le prix dans une course à pied, à bicyclette ou à cheval.
    • Même si on a une pression forte au niveau du staff, on doit l’isoler de nos coureuses, pour qu’elles soient concentrées sur leurs performances, décrit également Stephen Delcourt, manager général de l’équipe féminine FDJ-Nouvelle-Aquitaine. — (Florian Soenen, Le peloton cycliste et le casse-tête d’un calendrier menacé par le Covid-19, dans Le Monde, 26 janvier 2021 [texte intégral])
  3. Celle qui va et vient, qui est souvent par la ville ou en voyage.
    • Exploratrice pionnière en Asie, Ella Maillart a transformé ses voyages en exploits, en quêtes spirituelles. Vagabonde sportive, “coureuse d’univers”, elle parcourra la Russie, la Chine, l’Inde, l’Iran, appareil photo et carnet à la main pour capturer la beauté du monde. — (Derwell Queffelec, Ella Maillart, le voyage comme quête de sens, dans France Culture, 8 février 2021 [texte intégral])
  4. (Familier) (Vieilli) Fille ou femme qui aime à séduire en quantité.
    • Ne voudrait-on point que je mariasse mon fils avec elle ? une fille inconnue qui fait le métier de coureuse ? — (Molière, Les Fourberies de Scapin, III)
    • Ah mon argent ! tu le lui porterais encore et elle serait bien capable de le prendre... Cet argent, il n’est pas à moi, il est à ces enfants que tu vois. A cette heure, je trouve qu’elle les a assez volés, ta coureuse !... — (Ernest Pérochon, Nêne, 1920)
    • Un homme comme ça, d’âge, l’uniforme et tout, et la femme, une coureuse, elle a fui avec un caporal, un individu pas intéressant. — ([[w:Jorge {Amado|Jorge {Amado]], Le vieux marin, 1961)
    • Cette surveillance des mères ne se relâchait pas avec les années, car elles redoutaient les conséquences fâcheuses de l’assiduité d’un garçon auprès de leur fille, elles ne voulaient pas qu’elles fussent accablées du surnom de « coureuses ». — (Édouard Bled, J’avais un an en 1900, Fayard, 1987, Le Livre de Poche, page 202)
    • Ainsi dans les Thesmophories, Mica se plaint du mal qu’Euripide fait aux femmes en les traitant de « cocufieuses, de coureuses, de pochardes, de traîtresses, de commères […], de grandes plaies des hommes ». — (Penser/Rêver, nº 12 : Que veut une femme ?, sous la direction de Michel Gribinski, Éditions Gallimard, automne 2007)

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
coureuse coureuses
\ku.ʁøz\

coureuse \ku.ʁøz\ féminin

  1. (Technique) Chariot se déplaçant sur rail d’une machine à faire les cordes.

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]