courir la prétantaine

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : courir la pretantaine

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

→ voir pretantaine

Locution verbale [modifier le wikicode]

courir la prétantaine \ku.ʁiʁ la pʁe.tɑ̃.tɛn\ (se conjugue → voir la conjugaison de courir)

  1. (Familier) Courir çà et là, sans nécessité, faire sans cesse des escapades.
  2. (Spécialement) Rechercher une occasion d'amour rapide, donc, avoir à son actif de nombreuses aventures galantes.
    • Est-ce que de votre côté vous auriez couru la prétantaine, maître Bonacieux? Ah! diable, ceci ne serait point pardonnable à un homme de votre âge et qui, de plus, a une jeune et jolie femme comme la vôtre. — (Dumas, Les Trois mousquetaires, 1844)
    • Je connais des époux assortis :
      Quand « Monsieur » court le guilledou
      « Madame » court la prétantaine
      Et Madame gagne toujours d'une longueur.
      Voilà, comtesse, des steeples-chases autrement divertissants, avouez-le, que ceux de la Marche ou de Vincennes.
      — (Émile Villars, Les oeufs de Pâques de M. le Baron, dans Le roman de la Parisienne, Paris : librairie centrale, 1866, page 48)
    • Parce que ces deux bougres de cochons de terre s'avisent à courir la prétentaine dans les bars de Lisbonne, je devrais tenir mon bateau à quai ? — (Jean Ray, Harry Dickson, On a volé un homme !, 1932)

Variantes orthographiques[modifier le wikicode]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]