coursable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De cours, courser et -able.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
coursable coursables
\kuʁ.sa.bl\

coursable \kuʁ.sa.bl\ masculin et féminin identiques

  1. (Désuet) Qualifie une monnaie qui a cours.
    • Tant mieux, pauvres ignorans; nos émigrés, qu'on n'auroit pas pu payer autrement , auroient été obligés de revenir en France, où cette monnoie eût été coursable. Oui , elle y eût été coursable sans causer l'ombre d'inquiétude. — (Révolutions de Paris: dédiées à la nation et au district des Petits-Augustins, vol.3, Paris, L. Prudhomme, 1790, page 207)
    • À côté de cette forte monnaie, l'on rencontre également à Maestricht une monnaie coursable qui fut utilisée à la fin du règne comme monnaie de compte dans la recette de Dalhem. — (Les finances du duc de Bourgogne Philippe le Hardi (1384-1404): le montant des ressources, Académie royale de Belgique, 1990, page 187)
  2. (Finance) Qualifie un titre négociable.
    • Seul un titre complet est de bonne livraison, c'est-à-dire négociable, ou encore coursable. — (Joseph Antoine & Marie-Claire Capiau-Huart, Titres et Bourse, t.1, Valeurs mobilières, 1997, page 305)

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]