courtelinesque

    Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

    Français[modifier le wikicode]

    Étymologie[modifier le wikicode]

    Du nom de l'écrivain Georges Courteline.

    Adjectif [modifier le wikicode]

    Singulier Pluriel
    Masculin
    et féminin
    courtelinesque courtelinesques
    \kuʁ.tə.li.nɛsk\

    courtelinesque \kuʁ.tə.li.nɛsk\

    1. (Rare) Relatif à Courteline et à sa littérature.
      • Dans quelle mesure la satire courtelinesque eut-elle une influence sur les réformes qui tentèrent, avant 1914, d'humaniser la discipline et de réformer l'exercice de l'autorité dans l'armée. C'est ici une question du pouvoir réformateur de la littérature qui est posé. — (Odile Roynette, L'arme du rire, en préface dans la réédition de Le train de 8h47: précédé de : Les gaîtés de l'escadron, par Georges Courteline, Petite Bibliothèque Payot, 2014)
    2. (Familier) Qualifie une situation tragi-comique lors de relations avec une administration.
      • Au nom d'un principe dont je vous épargnerai la démonstration d'une logique toute courtelinesque, il est admis que les produits et services Saint-Pierrais sont exempts de taxes. La Taxe sur la Valeur Ajoutée est ici inconnue. — (Sandrine Pautard-Le Dimet, Ce n'est pas à une brasse ! - Saint-Pierre et Miquelon, Mon Petit Éditeur, 2012, page 51)
      • Si ce n'était que cela, comme au bon vieux temps, mais la gestion d'une entreprise viticole nécessite une paperasserie courtelinesque et kafkaïenne à la fois. — (Jacques Dupont, Le guide des vins de Bordeaux, Grasset, 2011)
      • Le nouveau Président apprécie assez modérément cette institution à cause de la complexité administrative qu'elle semble prendre plaisir à rajouter à celle déjà courtelinesque de son pays. — (Daniel d'Aguilar, La VIème République, Éditions Publibook, 2007, p.155)

    Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

    Traductions[modifier le wikicode]