courtisane

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Depuis courtisienne (« femme ayant des manières de la Cour »), ou de l’italien cortigiana, féminin de cortigiano (« courtisan »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
courtisane courtisanes
\kuʁ.ti.zan\

courtisane \kuʁ.ti.zan\ féminin

  1. (Soutenu) (Péjoratif) Femme galante de profession ; prostituée.
    • La marquise avait paru recevoir les soins intelligents d’Arthur […] avec l’insouciance d’une courtisane qui ne sait ni le coût des choses ni la valeur des hommes, et les prise au degré d’utilité dont ils lui sont. — (Honoré de Balzac, La Femme de trente ans, Paris, 1832)
    • On se précipitait avec ardeur vers les jouissances matérielles : […]. Les hommes utiles et modestes vivaient dans l’oubli, tandis que les histrions et les courtisanes attiraient les regards. — (Général Ambert, Récits militaires : L'invasion (1870), p.240, Bloud & Barral, 1883)
    • Or je veux bien que les courtisanes aient parfois plus de génie et plus de talent que leurs peintres, qu’elles atteignent à des raffinements d’une délicatesse admirable, et qu’au moment suprême où l’on en ressent l’effet, on serait parfois aussi tenté de les applaudir que de les embrasser : […] — (Pierre Louÿs, Les aventures du roi Pausole, 1901)
    • Courtisanes et guerriers ivres font quelquefois de la lumière. — (Antoine de Saint-Exupéry, Citadelle (1948), LXIII)
    • De ce capharnaüm d'armures, de hennins et de gorges d'une blancheur lunaire dans lequel mon imagination se plaisait est sorti le concept de la fée, ou de la femme telle qu’à la fois je la souhaitais et redoutais, enchanteresse capable de toutes les douceurs mais recélant aussi tous les dangers, comme la courtisane (mot qui débute avec « courtine » pour finir avec « pertuisane », ce qui – à l`époque encore récente où j’attachais une valeur d’oracle à ce genre de jeux de mots - m'aurait paru un argument inébranlable à l’appui de ce que j’avance). — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, pages 137-138.)
    • Dans le même temps, l'ouvrage posthume de Lucien Bodard consacré aux promotions canapé de Jiang Qing, l'épouse de Mao Zedong, connaît un succès en librairie et vient s'ajouter à une dizaine d'ouvrages disponibles en français sur les frasques de cette courtisane contemporaine. Nul ne s'en offusque. — (Thierry Pfister, Lettre ouverte aux gardiens du mensonge, Éditions Albin Michel, 1998, p. 36)
    • Vous pouvez alléguer que mon peu de fortune autant que mes goûts m’interdisent de porter des bagatelles qui ne conviennent qu’à des reines ou à des courtisanes. — (Honoré de Balzac, Modeste Mignon, 1855)
  2. (Antiquité) (Moins péjoratif) Femme de cette sorte, chez les peuples de l’Antiquité et dans les grandes villes d’Italie.
    • […], et il réunit par le bout de l’index et le pouce de sa main droite, non point avec la signification que donnaient à ce petit geste les courtisanes athéniennes, mais pour marquer qu’il s’exprimait en termes d’ultimatum : […] — (Pierre Louÿs, Les aventures du roi Pausole, 1901)
    • On saura aussi et on révérera les courtisanes sacrées ayant réjoui le plus grand nombre d’hommes ou de femmes. Et leurs noms, gravés sur le marbre, seront conservés pour la postérité. — (Renée Dunan, Ces Dames de Lesbos, 1928)
    • Un des mots auxquels j’ai accordé le plus tôt une valeur érotique, c’est le mot courtisane, que je prenais dans le sens de féminin de « courtisan » bien que je sentisse qu’il y avait là quelque chose de spécial et, pour moi, d’assez mystérieux. Or, une courtisane, je ne la voyais qu’en peplum et cela voulait toujours dire une courtisane antique. — (Michel Leiris, L’âge d’homme, 1939, collection Folio, page 55.)

Synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Adjectif [modifier le wikicode]

courtisane \kuʁ.ti.zan\

  1. Féminin singulier de courtisan.

Homophones[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]