cousinage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Dérivé de cousin avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
cousinage cousinages
\ku.zi.naʒ\

cousinage \ku.zi.naʒ\ masculin

  1. Parenté qui existe entre cousins.
    • La plupart des patronymes se répétaient et se ressemblaient, à croire que ces gens vivaient tous en cousinage. Mais ce n'était qu'un faux-semblant, le postier de Péronville l'avait bien avertie là-dessus. Elle l'entendait encore lui dire :« Ne te trompe surtout pas de destinataires, ma fille, quand tu liras tes enveloppes ! » (Gérard Boutet, Paroles de nos anciens : Les gagne-misère : 1920-1960, Omnibus/Place Des Éditeurs, 2013)
  2. Tout l’ensemble des parents.
    • Par ailleurs, c’était par l’alliance matrimoniale que se reproduisait la cohésion des « cousinages » (les gentes, conçues comme des parentèles issues d’un ancêtre commun – mythique et éponyme – et qui servaient de cadres de mobilisation dans la lutte pour le pouvoir). (Joseph Morsel avec la collaboration de Christine Ducourtieux, L’Histoire (du Moyen Âge) est un sport de combat…, 2007)

Dérivés[modifier]


Traductions[modifier]

Références[modifier]