crépitement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de crépiter avec le suffixe -ment1

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
crépitement crépitements
\kʁe.pit.mɑ̃\

crépitement \kʁe.pit.mɑ̃\ masculin

  1. Bruit sec et répété d’une flamme qui pétille, d’un corps qui brûle en pétillant.
  2. (Par analogie) Plusieurs claquements secs et répétés.
    • Le crépitement de la fusillade amena rapidement sur les lieux le Preussen et le Kiel, […]. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 236 de l’éd. de 1921)
    • Le feu des fusils Mauser commença ; ce fut un vacarme épouvantable dans lequel on percevait le ronflement des obus à la lydite, le crépitement des fusils Metford, les éclats des mitrailleuses boers et les sifflements des Mauser. — (Le Mémorial d’Aix, du 25 janvier 1900, page 1)
    • Il est à son pupitre, en classe. Avec un petit pistolet, un élève crible de plombs le tableau noir. Il ne le punit pas. Malgré le crépitement des balles, il pense :
      — Je suis admis à faire ma cour !...
      — (Germaine Acremant, Ces dames aux chapeaux verts, Plon, 1922, collection Le Livre de Poche, page 279.)

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]