craquia

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

craquia \kʀa.kjɑ\

  1. (Québec) (Familier) Bardane.
    • « Crisser le chat de la matante à Jocelyn dans une talle de craquias » Jean Marie Poupart, 1974, C'est pas donné à tout le monde d'avoir une belle mort
    • « elle laissait dans la galaxie du champ de trèfles célèbres les craquias innocents grafigner sa belle robe jaune », Michel Garneau, 2000, Émilie ne sera plus jamais cueillie par l'anémone
  2. (Québec) (Rare) (Littérature) (Populaire) Personne très laide, négligée ou désagréable.
    • « Cette fois, je blêmissais de rage en rêvant d'arracher la perruque à l'insolente qui me traitait de craquias », Michel Tremblay, 1995, La nuit des princes charmants
    • « Combien belle? Mais j'viens d'vous dire que chu un craquia, une affaire pas belle, un agrès... » Michel Garneau, 1982, Petitpetant et le monde
    • « La dureté du boeuf impressionne les craquias et la veuve du matador compile les surprises avec les feintes : mataninamoura elsa zigoyèr. » Claude Gauvreau, 1977, Œuvres créatrices complètes

Traductions[modifier le wikicode]