crasher

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De crash.

Verbe [modifier le wikicode]

crasher \kʁa.ʃe\ transitif, intransitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se crasher)

  1. (Anglicisme) Provoquer un grave accident qui détruit ou rend quelque chose inutilisable.
  2. (Anglicisme informatique) terminer anormalement après une opération, se planter.
    • Même si celui de Microsoft a été largement testé (sur plus de 400 000 personnes), la version commerciale que nous avons essayée a «crashé» à maintes reprises. — (Ivan Beczkowski, « Pour ou contre le nouveau produit, cliquer dans la case de votre choix. Windows 95 a des avantages et quelques inconvénients. Revue de détail.  », Libération.fr, 24 aout 1995)
  3. (Anglicisme) (Figuré) se joindre à un évènement sans y être invité
    • C’est là qu’on a crashé une soirée électorale de Chirac. — (François Sergent, « “François est curieux et respectueux des gens” », Libération.fr, 6 mai 2012)
  4. (Transport aérien) (Pronominal) S’écraser.
    • Selon le capitaine de la gendarmerie de Digne, M. Zeisser, contacté par « Les Échos », l’avion s’est crashé à 1.500 mètres d’altitude. — (« Un A320 s’est écrasé dans les Alpes, aucun survivant », Les Échos.fr, 24 mars 2015)
    • Je viens de voir un avion perdre son aile droite en plein vol et se crasher vers le sud de Marchovelette. — (Onze morts dans la chute d’un avion transportant des parachutistes », Le Monde.fr, 19 octobre 2013)
    • En décembre 2005, un Lockheed C-130 s’était crashé dans une zone d’habitation juste après son décollage à l’aéroport Mehrabad de Téhéran, tuant 108 personnes. — (S.L., « Un avion iranien s’écrase avec 168 personnes à bord », Le Figaro.fr, 15 juillet 2009)

Traductions[modifier le wikicode]

Homophones[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]