criard

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1495) Composé du verbe crier et du suffixe -ard.

Adjectif [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin criard
\kʁi.jaʁ\
criards
\kʁi.jaʁ\
Féminin criarde
\kʁi.jaʁd\
criardes
\kʁi.jaʁd\

criard \kʁi.jaʁ\

  1. (Familier) Qui crie souvent.
    • Il se perdit aussitôt dans la foule criarde et lente, agitée par les interminables marchandages. — (Guy de Maupassant, La Ficelle, dans Les Contes normands)
    • Comme je descendais des Fleuves impassibles,
      Je ne me sentis plus guidé par les haleurs :
      Des Peaux-Rouges criards les avaient pris pour cibles,
      Les ayant cloués nus aux poteaux de couleurs.
      — (Arthur Rimbaud, Le Bateau ivre)
    1. (En particulier) Qualifie des oiseaux qui crient souvent et d’une manière désagréable.
      • Qui n’aime, aux jours de la canicule dans les bois, lorsque les geais criards se disputent la ramée et l’ombre, un lit de mousse et la feuille à l’envers du chêne ? — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    2. Qui se plaint, qui crie souvent pour des sujets de peu d’importance, ou même sans sujet.
      • Cette femme est bien criarde, est d’une humeur criarde.
  2. (Familier) Qualifie une voix aigre, dont le son blesse l’oreille, un instrument de musique qui rend un son désagréable.
    • Oui, tenez, celui qui gesticule en parlant, et dont la voix est un peu criarde, c’est M. d’Alembert, le secrétaire perpétuel de l’Académie française. — (Julie de Querangal, Morvelle, Revue des Deux Mondes, t. 2, 4, 1833)
    • […] le gavioli des chevaux de bois de la fête nous envoie par la porte grande ouverte ses sonorités criardes, parodie désagréable des orgues […] — (Gustave Fraipont, Les Vosges, 1923)
  3. (Figuré) (Familier) Qualifie des dettes auprès de créanciers qui en sollicitent le paiement avec importunité.
    • Quoique […] j’eusse économisé quelques sous sur mes omnibus et mes déjeuners, il me fallut, plusieurs fois, avoir recours à l’obligeance d’un ami afin de payer des termes en retard et les dettes criardes. — (Octave Mirbeau, Lettres de ma chaumière : La Tête coupée, A. Laurent, 1886)
  4. (Figuré) Qualifie des couleurs qui tranchent trop fortement, qui blessent le regard.

Dérivés[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Traductions à trier[modifier]

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
Masculin criard
\kʁi.jaʁ\
criards
\kʁi.jaʁ\
Féminin criarde
\kʁi.jaʁd\
criardes
\kʁi.jaʁd\

criard \kʁi.jaʁ\

  1. (Par substantivation de l'adjectif) Celui qui est criard, celle qui est criarde.

Synonymes[modifier]

Prononciation[modifier]

Références[modifier]