crique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : criqué, La Crique

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1) Du vieux norrois kriki. Le mot anglais creek est issu de la même racine.
Lorsqu’il s'agit de toponymes normands comportant ce mot, l’étymologie en est le plus souvent différente. Elle s’explique par un autre terme norrois kirkja (« église »), avec métathèse du /r/. On le trouve aussi plus rarement sous la forme carque (Carquebut) ou querque (Querqueville). La plupart des noms en -crique- ou -cricque- ne sont situés ni sur le littoral, ni au bord d’une rivière.
(2) Onomatopée cric évoquant un bruit effrayant ou variante apophonique de croque ? → voir croquemitaine

Nom commun 1[modifier]

Singulier Pluriel
crique criques
\kʁik\

crique \kʁik\ féminin

  1. Petite baie, partie du rivage qui forme dans les terres un enfoncement où de petits bateaux peuvent se mettre à l’abri.
    • De ce côté, le rivage, capricieusement festonné, creusé de criques et d'anses, hérissé de caps aigus et de promontoires abrupts, allait se perdre dans ce confus enchevêtrement de détroits, de pertuis, de passes, qui donne aux cartes des continents polaires un si bizarre aspect. (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
  2. Défaut correspondant à une fissure interne ou débouchant sur un produit métallique.
  3. (Guyane) Petite rivière qui parcourt forêts et savanes et se jette dans un fleuve.
  4. Recette traditionnelle, de l'Ardèche et de la Drôme, de galette de pommes de terre revenues à la poêle.
    • À l'aide d'une grande assiette ou d'un couvercle, retournez la crique et laissez la cuire sur l'autre face encore une dizaine de minutes. ([1])
  5. (Militaire) Fossé creusé autour des places fortes dans le but d’empêcher l'ennemi d'y faire des tranchées.
  6. Dent
    • Le chagrin n'empêchait pas vos criques de manger des gigots. (Gustave Flaubert, Correspondance)

Dérivés[modifier]

Quasi-synonymes[modifier]

Traductions[modifier]

Nom commun 2[modifier]

Singulier Pluriel
crique criques
\kʁik\

crique \kʁik\ masculin, parfois féminin

  1. Personnage imaginaire destiné à effrayer les enfants. → voir que le grand crique me croque
    • Mon récit est pris du vrai, fait avec des lettres d’émigrants, le « mémorial » du jeune secrétaire de Tartarin, des dépositions empruntées à la Gazette des Tribunaux ; et quand vous rencontrerez ça et là, quelque tarasconnade par trop extravagante, que le crique me croque si elle est de mon invention. (Alphonse Daudet Port-Tarascon – Dernières aventures de l’illustre Tartarin)

Forme de verbe[modifier]

Conjugaison du verbe criquer
Indicatif Présent je crique
il/elle/on crique
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je crique
qu’il/elle/on crique
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
crique

crique \kʁik\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent du verbe criquer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent du verbe criquer.
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent du verbe criquer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent du verbe criquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif du verbe criquer.

Prononciation[modifier]

Homophones[modifier]

Anagrammes[modifier]

Voir aussi[modifier]

Références[modifier]

Picard[modifier]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun[modifier]

crique \kʁik\ masculin

  1. petit, faible, en parlant d’un homme de petite taille et de faible complexion.
    • ch’est un vrai crique

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Références[modifier]

  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, 1880, vol. I