crissement

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1567) (Nom) → voir crisser
(Adverbe) → voir crisse

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
crissement crissements
\kʁis.mɑ̃\

crissement \kʁis.mɑ̃\ masculin

  1. Action des dents qui crissent.
  2. (Par analogie) Grincement aigu et soutenu que font des corps en frottement.
    • Des clappements, des crissements et d’étranges grincements rythmiques s’éveillaient, aussitôt que l’intrépide pédaleur avait fait quelques tours de roue. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 45 de l’éd. de 1921)
    • La place de la Nation […] s’ouvrait à tous les vents. Des tramways éclairés et vides y décrivaient, en piaulant sur leurs rails, une courbe laborieuse et quelques rares taxis, ralentissant l’allure, répondaient du crissement brutal des freins. — (Francis Carco, Messieurs les vrais de vrai, Les Éditions de France, Paris, 1927)
  3. Bruit que fait le grillon.
    • La fête finie, la foule se disperse, et le silence est si grand qu’il permet d’entendre le crissement des grillons. — (Michel Gauthier, Federico García Lorca : le Romancero gitano, 2011)

Traductions[modifier]

Adverbe [modifier]

Invariable
crissement
\kʁis.mɑ̃\

crissement \kʁis.mɑ̃\ invariable

  1. (Québec) (Vulgaire) Vachement.
    • Elle a crissement bien joué.
    • « On fait semblant qu’on est revenu en arrière », avait-elle dit. Elle n’avait pas ce pouvoir, personne n’a ce pouvoir. Non seulement nous n’étions pas revenus en arrière, mais nous avions crissement fait un bond en avant. — (François Lavallée, L'homme qui fuyait, Guy Saint-Jean éditeur, Montréal, 2013, p. 262.)

Références[modifier]