critique

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Voir aussi : critiqué

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin criticus, issu du grec ancien κριτικός kritikos (« capable de discernement, de jugement ») apparenté à κρίσις crisis (« crise ») ; dérivé du verbe krinein (« séparer », « choisir », « décider », « passer au tamis »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
critique critiques
\kʁi.tik\

critique \kʁi.tik\ masculin et féminin identiques

  1. (Médecine) Qui annonce une crise, qui a rapport à la crise.
    • Phénomènes critiques.
    • Signes critiques.
    • Jour critiques, jour où il arrive ordinairement quelque crise, dans certaines maladies. On le dit aussi des jours où les femmes ont leurs règles.
    • Le septième et le neuvième sont des jours critiques.
    • Temps, âge critique, celui où une modification importante se produit dans le tempérament.
  2. (Par extension) Qui doit amener un changement en bien ou en mal.
    • L’instant critique est venu.
    • Les moments critiques de la vie.
    • Les temps, les circonstances sont critiques.
    • Se trouver dans une position critique.
    • Quant à M. de Charlus à qui la société où il avait vécu fournissait, à cette minute critique, des exemples différents, d'autres arabesques d'amabilité, et enfin la maxime qu'on doit savoir dans certains cas, pour de simples petits bourgeois, mettre au jour et faire servir ses grâces les plus rares et habituellement gardées en réserve, c'est en se trémoussant, avec mièvrerie et la même ampleur dont un enjuponnement eût élargi et gêné ses dandinements, qu'il se dirigea vers Mme Verdurin avec un air si flatté et si honoré qu'on eût dit qu'être présenté chez elle était pour lui une suprême faveur. — (Marcel Proust, Sodome et Gomorrhe, Gallimard, 1921-1922)
  3. De nature analytique, propre à juger quelque chose. Qui a pour objet de distinguer dans un ouvrage d’esprit, une production d’art, etc., ce qui ne répond pas aux idées que l’on se fait du beau, à ce que l’on juge la vérité, etc.
    • Elle développe une vision critique.
    • Dissertation critique.
    • Esprit critique, tendance à examiner les doctrines, les théories, les assertions historiques pour s’assurer si elles sont fondées sur la vérité.
  4. Essentiel, déterminant.
    • En réalité il existe une grande variété d’épitopes même si certains résidus sont critiques pour l’activité anti-proliférative. — (Axel Kahn, Sylvie Gisselbrecht, Histoire de la thérapie ciblée en cancérologie, 2008, page 32)
  5. (Thermodynamique) Qui appartient à, qui a rapport à un point critique d’un diagramme de phase, où deux phases en équilibre deviennent indistinctes.
  6. (Thermodynamique) (En particulier) Qui a rapport au point critique de l’équilibre liquide - gaz, au delà duquel ces deux états se confondent.
  7. (Physique des réacteurs nucléaires) Se dit d’un milieu où s’entretient une réaction de fission en chaîne au cours de laquelle apparaissent autant de neutrons qu’il en disparaît.
    • Alors qu’il essayait d’empiler une autre brique autour de l’assemblage, Daghlian la lâcha accidentellement sur le cœur et de ce fait mit celui-ci en état critique. — (Demon core sur l’encyclopédie Wikipédia )
  8. (Mécanique des fluides) Se dit d'une caractéristique géométrique ou d'un nombre de Reynolds qui peut déclencher une certaine crise (comme la crise de traînée, par exemple).

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Traductions à trier[modifier le wikicode]

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
critique critiques
\kʁi.tik\

critique \kʁi.tik\ féminin

  1. Art de juger les œuvres de l’esprit.
    • Partout on discutait, on discutaillait, on ergotait et on “ergotisait”, c'étaient contre tout et contre tous de perpétuels “harcèlements”. La critique hypercritique s’en donnait à cœur joie. — (Ferdinand Brunot, Histoire de la langue française des origines à 1900, Éditions Armand Colin, 1937, page 807)
    • La critique est aisée, l’art est difficile. — (Destouches)
    • La critique sans bonté trouble le goût et empoisonne les saveurs. — (Joseph Joubert. Pensées, tome 2)
    • La seule critique définitive, c’est la création. — (Maurice Lemaître)
  2. (Journalisme) Article donnant les appréciations de son auteur sur un livre, un film, etc.
    • — Oh, pour la fausse Impression, je ne dirai rien dans Le Figaro, d'ailleurs ma critique est déjà faite. Je la rédige toujours avant de venir aux vernissages. Comme ça je ne suis pas influencé par les œuvres. C'est un métier, vous savez… — (Adrien Goetz, Intrigue à Giverny: roman, Paris : chez Grasset, 2014, chapitre 2)
    • ARIANE- Tenez, je vais vous lire la critique de Guillaume Marin. Il n’a jamais vu mes tableaux, il s'est permis de juger de leur qualité d’après mon site sur internet ! Il a écrit: "Ariane Heulot est une ravissante petite artiste qui compose des pastels extrêmement réussis, agréables à l’œil et qui orneraient avec bonheur bien de salles à manger." Vous voyez: la cause des femmes avance. Aujourd'hui nous sommes capables de tapisser les murs! — (Peter Bu, Toutes ces âneries sur les femmes, pièce de théâtre, acte 1)
  3. (Par extension) Ensemble des commentateurs littéraires, cinématographiques, etc.
    • On se rejettera avec ivresse dans la musique simple et mélodieuse : on voudra jouir machinalement, sans aucune intervention de l'esprit. Ce seront là, nous n'en doutons pas, des jours de deuil et de consternation pour la critique. Les hommes spéciaux protesteront et railleront amèrement la vulgarité toute béotienne de cette réaction. Mais le public, heureux de se divertir enfin sans fatigue, la saluera comme une délivrance. — (Albert Lefaivre, La critique musicale en Allemagne, chapitre 7, dans la Revue contemporaine, Paris, 1860, série 2, volume 16, page 62)
  4. Jugement négatif à propos de quelque chose ou quelqu’un.
    • Tel un ravi de la crèche, Alain Lancelot, professeur, mais aussi sondeur et doxosophe de son état, put écrire, voilà trente ans : « Les principales critiques formulées à l'encontre des sondages d'opinion peuvent être également utilisées contre le suffrage universel » — (Jean Salem, Élections, piège à cons ?: Que reste-t-il de la démocratie ?, Éditions Flammarion, 2012)
    • Lorsque quelqu'un se venge violemment d'une critique qui a porté atteinte à son image, le fait de punir cet affront ne prouve pas pour autant que la critique était injustifiée. — (Mathieu Ricard, Plaidoyer pour l'altruisme, NiL, Paris, 2013, page 391)
    • Concentrez-vous sur l’essentiel. Et surtout ne donnez aucune prise aux critiques ! — (journal Sud-Ouest, édition Charente-Maritime / Charente, 13 août 2022, page 36)
  5. (Philosophie) Détermination des limites d’un concept ou d’une faculté.
    • Nous sommes arrivés, de critique en critique, à cette triste conclusion : que le juste et l'injuste, dont nous pensions jadis avoir le discernement, sont termes de convention, vagues, indéter­minables ; que tous ces mots Droit, Devoir, Morale, Vertu, etc., dont la chaire et l'école font tant de bruit, ne servent à couvrir que de pures hypothèses, de vaines utopies, d'indémontrables préjugés; […]. — (Joseph Proudhon, De la Justice dans la Révolution et dans l’Église, tome I, page 70)
  6. Examen raisonné et objectif qui s'attache à relever les qualités et les défauts d'actes et donne lieu à un jugement de valeur positif ou négatif.

Synonymes[modifier le wikicode]

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
critique critiques
\kʁi.tik\

critique \kʁi.tik\ masculin ou féminin

  1. Personne qui exerce la critique (au sens du nom 1).
    • Redevenu artiste in partibus, il avait beaucoup de succès dans les salons, il était consulté par beaucoup d’amateurs ; enfin il passa critique, comme tous les impuissants qui mentent à leurs débuts. — (Honoré de Balzac, La Cousine Bette, 1846)
    • Les critiques de profession ne sauraient distinguer et apprécier ni les diamants bruts, ni l’or en barres. Ils sont marchands, et ne connaissent, en littérature, que les monnaies qui ont cours.— (Joseph Joubert. Pensées, tome 2. Paris, Librairie Veuve Le Normant, 1850, page 128)
    • Il ne suffit pas de mépriser l'adversaire, le jargon des philosophes « intuitionnistes », des syndicalistes et de certains critiques d'art ou peinturologues, il faut se défendre avec un égoïsme féroce contre la contagion. — (Robert Lejeune, « Pour que le français ne devienne pas une langue morte », dans La Revue critique des idées et des livres, volume 34 (n° 201 de juin 1922), éditions Bloud et Gay, 1922, page 330)
    • Nos collègues de l’Institut du développement durable et des relations internationales (Iddri) qui travaillent également sur la question de l’adaptation au changement climatique ont bien sûr été nos premiers lecteurs, et nos critiques les plus pugnaces. — (Laurence Tubiana, Alexandre Magnan, François Gemenne, Anticiper pour s’adapter, 2010, page 205)
    • Ce film musical nous baigne dans les années soixante-dix avec tout ce qu'il y a de plus kitch ; mais comme souvent, certains films comme celui-ci, qualifiés de « nanards » par les critiques, deviennent incontournables après leur sortie. — (Canon Ball, Kiss Mania : Kiss par un fan, Camion Blanc, 2012)
    • Les lauréats du prix littéraire de Saint-Cloud et du Prix Coup de cœur du Salon des auteurs clodoaldiens 2022 étaient interviewés par Pierre-Édouard Peillon, critique littéraire. — (Saint-Cloud magazine, novembre 2022, page 12)

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe critiquer
Indicatif Présent je critique
il/elle/on critique
Imparfait
Passé simple
Futur simple
Subjonctif Présent que je critique
qu’il/elle/on critique
Imparfait
Impératif Présent (2e personne du singulier)
critique

critique \kʁi.tik\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de critiquer.
  2. Troisième personne du singulier de l’indicatif présent de critiquer.
    • « On dit combien de chars on envoie, où et à quelle heure, c’est absurde », critique Federico Santopinto. — (journal 20 minutes, édition Paris-IDF, 10 février 2023, page 4)
  3. Première personne du singulier du subjonctif présent de critiquer.
  4. Troisième personne du singulier du subjonctif présent de critiquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif de critiquer.

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Modifier la liste d’anagrammes

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Anglais[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Emprunt au français, → voir critiquer. Surtout employé dans le domaine de la musique et du théâtre.

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
critique
\kɹɪˈtiːk\
critiques
\kɹɪˈtiːks\

critique (Royaume-Uni) \kɹɪˈtiːk\, (États-Unis) \kɹɪˈtik\

  1. Critique.
    • Her friend offered to provide a critique of the good and bad points of the painting.

Verbe [modifier le wikicode]

Temps Forme
Infinitif to critique
\kɹɪˈtiːk\ ou \kɹɪˈtik\
Présent simple,
3e pers. sing.
critiques
\kɹɪˈtiːks\ ou \kɹɪˈtiks\
Prétérit critiqued
\kɹɪˈtiːkt\ ou \kɹɪˈtikt\
Participe passé critiqued
\kɹɪˈtiːkt\ ou \kɹɪˈtikt\
Participe présent critiquing
\kɹɪˈtiːk.ɪŋ\ ou \kɹɪˈtik.ɪŋ\
voir conjugaison anglaise

critique (Royaume-Uni) \kɹɪˈtiːk\, (États-Unis) \kɹɪˈtik\ transitif

  1. Critiquer, reprendre.

Synonymes[modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • critique sur l’encyclopédie Wikipédia (en anglais) 

Espagnol[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe criticar
Subjonctif Présent que (yo) critique
que (tú) critique
que (vos) critique
que (él/ella/usted) critique
que (nosotros-as) critique
que (vosotros-as) critique
que (os) critique
(ellos-as/ustedes) critique
Imparfait (en -ra) que (yo) critique
que (tú) critique
que (vos) critique
que (él/ella/usted) critique
que (nosotros-as) critique
que (vosotros-as) critique
que (os) critique
(ellos-as/ustedes) critique
Imparfait (en -se) que (yo) critique
que (tú) critique
que (vos) critique
que (él/ella/usted) critique
que (nosotros-as) critique
que (vosotros-as) critique
que (os) critique
(ellos-as/ustedes) critique
Futur que (yo) critique
que (tú) critique
que (vos) critique
que (él/ella/usted) critique
que (nosotros-as) critique
que (vosotros-as) critique
que (os) critique
(ellos-as/ustedes) critique
Impératif Présent (tú) critique
(vos) critique
(usted) critique
(nosotros-as) critique
(vosotros-as) critique
(os) critique
(ustedes) critique

critique \kɾiˈti.ke\

  1. Première personne du singulier du présent du subjonctif de criticar.
  2. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de criticar.
  3. Troisième personne du singulier de l’impératif de criticar.

Prononciation[modifier le wikicode]

Occitan[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

critique \kɾi.ˈti.ke\ (graphie normalisée)

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de criticar (Limousin), (Provençal), (régions languedociennes des Cévennes), (Montpelliérain), (Gévaudanais), (nord-Rouergue).
  2. Première personne du singulier du présent du subjonctif de criticar.
  3. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de criticar.

Portugais[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe criticar
Subjonctif Présent que eu critique
que você/ele/ela critique
Imparfait
Futur
Impératif Présent
(3e personne du singulier)
critique

critique \kɾi.ˈti.kɨ\ (Lisbonne) \kɾi.ˈtʃi.ki\ (São Paulo)

  1. Première personne du singulier du présent du subjonctif de criticar.
  2. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de criticar.
  3. Troisième personne du singulier de l’impératif de criticar.