croix

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : Croix

Français[modifier | modifier le wikicode]

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin crŭcem, accusatif de crux (« croix »), via l’ancien français crois. (Xe siècle) croiz.

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

Invariable
croix
\kʁwa\
Une croix de granit, en Bretagne.
Héraldique : De gueules à la croix d’argent

croix \kʁwa\ féminin

  1. (Antiquité) Sorte de gibet où l’on attachait certains criminels.
    • Enfin, après l’avoir [C. Atilius Régulus] ainsi longtemps tourmenté par d’excessives douleurs et une cruelle insomnie, ils l’attachèrent à une croix, qui était le supplice le plus ordinaire chez les Carthaginois, et l’y firent périr. (Charles Rollin, Histoire romaine)
  2. (Par métonymie) (Religion) Supplice de Jésus-Christ, cloué sur une croix.
    • Et, d’une infâme croix souffrant l’ignominie,
      Doit la mort aux ingrats qui lui devront la vie.
      (Jacques Delille, Paradis perdu, XII)
  3. (Religion) Le bois même où Jésus-Christ fut attaché.
    • La vraie, la sainte croix.
  4. (Par extension) Le christianisme.
  5. (Par extension) (Dévotion religieuse) Affliction que Dieu enverrait aux hommes pour les éprouver.
  6. Simulacre représentant la croix de Jésus-Christ.
  7. Monument qu’on élevait autrefois aux lieuxétaient arrivés des accidents, où s’était commis un assassinat.
  8. (Ornement) Petit ornement, en forme de croix.
  9. Marque formée de deux traits perpendiculaires.
  10. Décoration de divers ordres de chevalerie.
  11. (Absolument) (France) La croix de la Légion d’honneur.
  12. (Vieilli) Le côté d’une pièce de monnaie opposé à la face et marqué autrefois d’une croix. On dit plutôt maintenant pile.
  13. Latte croisée que les maçons et couvreurs suspendent au bout d’une corde quand ils font une réparation au haut de la maison.
  14. Morceau de bois portant les têtes de chardon à carder.
  15. (Héraldique) Pièce honorable, réunion du pal et de la fasce.
  16. (Marine) Forme que prennent les deux câbles d’un bâtiment affourché, lorsqu’en évitant il passe par-dessous le câble qui ne travaille pas.

Expressions[modifier | modifier le wikicode]

  • Le mystère de la croix, le sacrifice de la croix : (Religion) Le mystère des chrétiens concernant la mort que Jésus-Christ qui souffrit, pour eux, sur la croix
  • Croix de mission : (Religion) Croix érigée par l’église catholique romaine, dans une ville, dans un village, en souvenir d’une mission qui a été prêchée à l’église
  • Aller au-devant de quelqu’un avec la croix et la bannière. Il faut l’aller chercher avec la croix et la bannière.
  • Prendre la croix : (Religion) (Histoire) Se disait de ceux qui s’engageaient, par un vœu solennel, dans une croisade contre les infidèles ou les hérétiques, et qui, pour marque de ce vœu, portaient une croix sur leurs habits
  • Le signe de la croix ou Le signe de croix : (Religion) Le signe que les chrétiens trinitaires font ordinairement en portant la main au front, à la poitrine, puis à l’épaule gauche et à l’épaule droite, et en disant : « Au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit »
  • Croix de Saint-André : Croix faite en forme d’X
  • Croix de Saint-Antoine : Croix faite en forme de T
  • Croix d’Anjou ou de Lorraine : Croix qui a deux traverses ou croisillons
  • Croix grecque : Celle dont les branches sont toutes les quatre d’égale longueur
  • Croix latine : Celle dont la branche inférieure est plus longue que les trois autres
  • La croix de la Légion d’honneur.
  • Grand-croix : Celui qui a le grade le plus élevé dans la plupart des ordres de chevalerie dont la décoration a la forme d’une croix ou d’une étoffe
Les grands-croix de l’ordre de la Légion d’honneur.
  • Croix de Guerre : Décoration accordée à ceux qui se sont distingués par leur bravoure dans la Grande Guerre
  • La croix Rouge : Emblème adopté par les sociétés de secours aux blessés militaires ; (Par extension) Se dit aussi de l’ensemble de ces sociétés de secours
Le brassard de la croix Rouge. Le pavillon de la croix Rouge.
  • Faire une croix : Se dit en parlant d’une chose singulière qui mérite d’être notée
Quand nous serons à dix, nous ferons une croix.
  • Faire une croix dessus : Abandonner quelque chose, quelque dessein

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Apparentés étymologiques[modifier | modifier le wikicode]

Variantes dialectales[modifier | modifier le wikicode]

Traductions[modifier | modifier le wikicode]

Prononciation[modifier | modifier le wikicode]

Homophones[modifier | modifier le wikicode]

Paronymes[modifier | modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Picard[modifier | modifier le wikicode]

Wiki letter w.svg

Étymologie[modifier | modifier le wikicode]

Du latin crŭcem, accusatif de crux (« croix »).

Nom commun[modifier | modifier le wikicode]

croix \kʁwɛ\~\kʁwe\ (?) féminin

  1. Croix.

Dérivés[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, vol. I, 1880