croupionner

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Dérivé de croupion avec le suffixe verbalisant -er.

Verbe [modifier le wikicode]

croupionner \kʁu.pjɔ.ne\ intransitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. (Hippologie) Plier les reins en élevant plusieurs fois la croupe sans ruer, en parlant d’un cheval faible ou gêné du derrière.
    • Malgré, ou plutôt à cause de cet état de bouffissure, l’acheteur, le plus souvent, est séduit par le poil lustré, onctueux et cette ardeur factice qui fait cabrioler, se cabrer, ou croupionner les chevaux, comme s’ils étaient doués d’une vigueur hors ligne […]. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Le bateau, tout d’un coup, fut transporté en l’air et, en croupionnant, il s’immobilisa à cheval sur une montagne. — (A.-L. Dominique, Le gorille dans le Pot au Noir, Gallimard, 1955, chapitre XIII)
    • Le Camaret recommença à croupionner et à s’immobiliser. — (A.-L. Dominique, Le gorille dans le Pot au Noir, Gallimard, 1955, chapitre XIII)

Dérivés[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]