cucul la praline

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : cucul-la-praline

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Par renforcement de cucul ou cucu avec l’adjonction de praline signifiant bêtise. L’expression provient des pralines royales. Et cucul est venu au moment du soulèvement de Paris. (soulèvement de Paris à préciser ou à vérifier)

Locution adjectivale [modifier]

cucul la praline \ky.ky la pʁa.lin\ invariable

  1. (Très familier) Qui est ridiculement niais, naïf, infantile.
    • Chez grand-mère, sa mémoire fut pérénisée par un objet/souvenir, hérité de la chère dame, qui trôna longtemps sur une étagère et qu’avec mes frères, nous nous accordions pour juger « cucul la praline » : un angelot de biscuit, couché sur le ventre, fesses rebondies et sourire béat. — (Paul Malet, Les Voiles de la misère, Éditions Cheminements, 2000, p. 133)
    • Sa femme est un peu cucul la praline, vous verrez, mais il en fait ce qu’il veut et elle ne mouftera pas. — (Jacques d’Arribehaude, Cher Picaro : journal des années cinquante, Éditions L’Âge d’Homme, 2003, p. 156)

Variantes orthographiques[modifier]

Synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]