cumulare

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Voir aussi : cumularé

Espagnol[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Conjugaison du verbe cumular
Subjonctif Présent que (yo) cumulare
que (tú) cumulare
que (vos) cumulare
que (él/ella/usted) cumulare
que (nosostros-as) cumulare
que (vosostros-as) cumulare
que (os) cumulare
(ellos-as/ustedes) cumulare
Imparfait (en -ra) que (yo) cumulare
que (tú) cumulare
que (vos) cumulare
que (él/ella/usted) cumulare
que (nosostros-as) cumulare
que (vosostros-as) cumulare
que (os) cumulare
(ellos-as/ustedes) cumulare
Imparfait (en -se) que (yo) cumulare
que (tú) cumulare
que (vos) cumulare
que (él/ella/usted) cumulare
que (nosostros-as) cumulare
que (vosostros-as) cumulare
que (os) cumulare
(ellos-as/ustedes) cumulare
Futur que (yo) cumulare
que (tú) cumulare
que (vos) cumulare
que (él/ella/usted) cumulare
que (nosostros-as) cumulare
que (vosostros-as) cumulare
que (os) cumulare
(ellos-as/ustedes) cumulare

cumulare \Prononciation ?\

  1. Première personne du singulier du futur du subjonctif de cumular.
  2. Troisième personne du singulier du futur du subjonctif de cumular.

Latin[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Nom commun [modifier le wikicode]

Cas Singulier Pluriel
Nominatif cumulare cumularia
Vocatif cumulare cumularia
Accusatif cumulare cumularia
Génitif cumularis cumularium
Datif cumularī cumularibus
Ablatif cumularē cumularibus

cumulare \Prononciation ?\ neutre

  1. (Anatomie) Articulation sacro-vertébrale.

Forme de verbe [modifier le wikicode]

cumulare \Prononciation ?\

  1. Infinitif présent de la voix active de cumulo.

Note : Par convention, les verbes latins sont désignés par la 1re personne du singulier du présent de l’indicatif.

Références[modifier le wikicode]

  • « cumulare », dans Félix GaffiotDictionnaire latin français, Hachette, 1934 (page 453)