curophage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

Composé de curé et -phage (« qui se nourrit de », « qui ronge », « qui détruit »).

Nom commun[modifier]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
curophage curophages
\ky.ʁo.faʒ\

curophage \ky.ʁo.faʒ\ masculin et féminin identiques

  1. Littéralement bouffeur de curé, au sens d’anticlérical virulent.
    • C’est nous, les curophages.. (de phago, je mange... kuro, des curés...), c’est nous, les avaleurs de moines et de nonnes, qui nous jetons à vos pieds.. qui embrassons vos sacrés genoux !.. (La Croix, Dans le lac... Baïkal!... , 14 février 1903.)
    • En attendant, voici quelques échantillons de littérature électorale. Ici, un candidat se déclare curophage. Cela doit vouloir dire « mangeur de curés »; mais si ledit candidat mange du curé, il devrait bien l’assaisonner à la sauce française. Un autre se prétend hydroprêtre : cela ne veut rien dire du tout, mais cela doit faire de l’effet « sur les masses ». (Mon clocher : bulletin mensuel de la Paroisse Sainte-Marie des Batignolles , 1 mai 1914.)
    • Monsieur Valls est à l’aune des « curophages » qui l’entourent. (www.christianophobie.fr, Manuel Valls oblitère encore une fois les chrétiens !, forum, 18 avril 2015.)

Synonymes[modifier]

Dérivés[modifier]

Traductions[modifier]