cynisme

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Du latin cynismus (« doctrine philosophique de l'école cynique ») emprunté au grec κυνισμός, kunismós (« cynisme »).

Nom commun [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
cynisme cynismes
\si.nism\

cynisme \si.nism\ masculin

  1. (Philosophie) Philosophie cynique, doctrine matérialiste et anticonformiste des philosophes cyniques.
    • Le cynisme fit de grands progrès dans la Grèce.
  2. (Par extension) Affectation d’impudence, mépris des convenances et de la morale.
    • Mépris des hommes encore, le cynisme qui le fait parler de « succès prodigieux » quand on est en pleine catastrophe. — (Victor Serge, Portrait de Staline, 1940)
    • Et je voulais aussi mettre en avant leurs discours : quand Amine Nasser dit que le pétrole est indispensable à la lutte contre le réchauffement climatique, quand le PDG de Total Patrick Pouyanné dit que grâce au plastique, le pétrole a de beaux jours devant lui… Ces gens sont d’un cynisme total. — (“Il y a des crimes climatiques, donc il y a des criminels”- Entretien avec Mickaël Correia, Frustration, 22 Juil 2022)

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

  • cynisme sur l’encyclopédie Wikipédia Wikipedia-logo-v2.svg

Références[modifier le wikicode]