débardeur

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

Composé du verbe débarder avec le suffixe -eur.

Nom commun 1 [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
débardeur débardeurs
\de.baʁ.dœʁ\

débardeur \de.baʁ.dœʁ\ masculin (pour une femme on dit : débardeuse)

  1. (Exploitation forestière) Celui qui fait le métier de débarder le bois ou la pierre, qui transporte les grumes de bois.
    • Sur certains terrains, les débardeurs utilisent encore les chevaux.
    • J’ai été me proposer au maître débardeur du quai Saint-Paul, et j’y gagne ma vie. — (Eugène Sue, Les Mystères de Paris, 1843)
  2. (Encore utilisé au Canada dans ce sens, vieilli en France) Travailleur des quais, docker.
    • Vous trouverez assez de débardeurs sur le port.
  3. (Désuet) Personnage de carnaval très en vogue au (XIXe siècle).

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier le wikicode]

  • Aide sur le thésaurus débardeur figure dans le recueil de vocabulaire en français ayant pour thème : charpente.

Quasi-synonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Nom commun 2[modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
débardeur débardeurs
\de.baʁ.dœʁ\

débardeur \de.baʁ.dœʁ\ masculin

  1. (Par métonymie) Tricot court, sans col ni manche.
  2. (Par métonymie) Sous-vêtement sans col ni manche, très échancré, laissant apparaître les épaules généralement en jersey
    • Je me suis acheté un débardeur rose pâle.
  3. (Par métonymie) (Désuet) Vêtement porté par le personnage de carnaval du même nom, et consistant en un pantalon large, une ceinture de tissus rouge, une perruque et un calot.

Synonymes[modifier le wikicode]

du sous-vêtement

Traductions[modifier le wikicode]

Prononciation[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]