déboiter

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher
Voir aussi : déboîter

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(Siècle à préciser) Composé de dé-, boite et -er.

Verbe[modifier]

déboiter \de.bwa.te\ transitif 1er groupe (conjugaison), (orthographe rectifiée de 1990)

  1. Faire sortir ce qui était emboité.
    • À force de pousser la porte on l’a déboitée.
    • Une table qui se déboite.
  2. (Médecine) Os qui se sépare de son articulation.
    • La chute qu’il a faite lui a déboité l’épaule.
    • Les os ne se déboitent pas sans beaucoup de douleur.
  3. (Figuré) (Québec) Détruire, défaire, désassembler.
    • Il a complètement déboité la cabane.
  4. (Vulgaire) Avoir un rapport sexuel violent ou compulsif (pour l’homme).
    • Tu vois cette gonzesse ? Je l’ai déboitée hier soir.
  5. (Conduite) Tourner ou se rabattre sans signalement (clignotants) et/ou sans contrôle (rétroviseurs, angle mort).
    • Encore un usager de la route qui déboîte sur une motarde.
  6. (Argot) Être génial. Marque l’adoration.
    • Ce truc ça déboîte !

Variantes orthographiques[modifier]

Dérivés[modifier]

Paronymes[modifier]

Références[modifier]