déboulonnable

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

 Dérivé de déboulonner avec le suffixe -able.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin
et féminin
déboulonnable déboulonnables
\de.by.lɔ.nabl\

déboulonnable \de.by.lɔ.nabl\ masculin et féminin identiques

  1. (Didactique) Qui peut être déboulonné.
    • Au XIXe siècle se monterait sur leur emplacement une curieuse chapelle anglicane (toujours existante), composée de pièces carcassières démontables, recouvertes de fer galvanisé et importées d'un atelier de Londres dont le directeur s’appelait Hemming. Cette chapelle a été conçue déboulonnable en vue de transfert éventuel. — (Marie Antoine de Helle, Le Vieux-Versailles, vol. 2, H. Lefebvre, 1970, page 249)
    • Sur les hauteurs dominant le fleuve, un métronome géant battait la mesure où s'élevait encore, quelques années auparavant, une statue déboulonnable à l'effigie du petit père des peuples. — (Raphaël Péaud, Circus Aléa, Editions Le Manuscrit, 2005, page 380)
  2. (Familier) (Figuré) Qui peut être ôté ou remplacé.
    • […] ; je pourrais même vous contester dans toutes vos spécialités,parce que rien n'est plus aisément déboulonnable qu'un spécialiste qui croit avoir la maîtrise de son pré carré. — (Emmanuelle Bayamack-Tam, Le triomphe, P.O.L., 2011)
    • L'ancien maire de Saint-Laurent-en-Royans, élu à l'assemblée départementale en 55, fut aussi député (68-73). C'est « l'homme du Royans », difficilement déboulonnable. Pour la campagne de 92, il a joué résolument contre les « écolos empêcheurs de tourner en rond ». L'élection a très bien tourné pour lui (meilleure note de la classe dès le premier tour). — (Michel Richard, Drôme: le grand chambardement, La Mirandole, 1993, page 158)

Antonymes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]