décamper

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1516) descamper. Dérivé de camper avec le préfixe dé-.

Verbe [modifier]

décamper \de.kɑ̃.pe\ intransitif 1er groupe (conjugaison)

  1. Lever le camp.
    • L’armée fut obligée de décamper.
    • On décampa au point du jour.
    • L’ennemi était décampé, avait décampé quand nous arrivâmes.
  2. (Figuré) (Familier) Se retirer précipitamment de quelque lieu, s’enfuir.
    • Mais la Guerliche ne l’attendit point, et, préférant le soleil à l’ombre, il jugea prudent de décamper et ne reparut plus à Erchin. — (Charles Deulin, Les Muscades de la Guerliche, Lacroix, Verboeckhoven et Cie, Paris, 1868)
    • Debout! répondit celui-ci, debout! Il est l'heure de décamper. Le marquis d'Aroca flaire notre piste avec six alguazils. — (Aloysius Bertrand, Gaspard de la nuit, 1842)
    • – Mon vieux minou, faut absolument trouver le moyen de décamper de ce sale trou. Au train dont tu vas, notre provision de lait ne durera pas longtemps… — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, p. 249 de l’éd. de 1921)
    • Au lieu de me carrer en elle, comme d’habitude, je n’occupe à dessein qu’1 bord de chaise ; je ne siège pas pleinement sur son plateau, à la manière de ces gens qui ne s’installent quelque part que d’1 fesse, toujours prêts à décamper. — (Thomas Clerc, Intérieur, Gallimard, Paris, 2013)

Prononciation[modifier]

Références[modifier]