décati

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

De décatir.

Adjectif [modifier le wikicode]

Singulier Pluriel
Masculin décati
\de.ka.ti\

décatis
\de.ka.ti\
Féminin décatie
\de.ka.ti\
décaties
\de.ka.ti\

décati \de.ka.ti\

  1. (Figuré) Qui a perdu sa fraîcheur.
    • – « Maintenant, c’est vous qui avez une drôle de tête », dit Angelo en souriant. Les yeux ironiques eurent l’air de comprendre très exactement le sourire. « Ah ! ça, j’avoue que je suis un peu décati », dit le jeune homme. Il s’adossa au tronc du mûrier. « Voudriez-vous me passer la drogue, s’il vous plaît ? » — (Jean Giono, Le hussard sur le toit, 1951, réédition Folio Plus, page 58)
    • Toute la clôture était décatie. Du temps où Shed était garçonnet, c’était un parc, un séjour digne pour ceux qui étaient partis. Maintenant elle avait l’aspect pitoyable caractéristique du reste de génépi. — (Glen Cook, Le Château noir, 1984)
    • Le picador alcoolique et grisonnant avait devant lui un verre d’eau-de-vie de cazalas et se délectait à contempler une table où avaient pris place le matador dont le courage avait fui, et un autre matador qui avait renoncé à l’épée pour redevenir banderillero, et deux prostituées apparemment très décaties. — (Ernest Hemingway, La Capitale du monde, 1936. Traduit de l’anglais américain par Marcel Duhamel, 1946. Traduction revue par Marc Sapora, 2001. page 32)
    • Du drap décati.
  2. (En particulier) Qui est devenu vieux, avec toutes les marques de la vieillesse.
    • — Il y a, disait le jeune, que votre père s’est permis de gifler mon frère. S’il n’était pas si décati, c’est moi qui le giflerais. — (Jules Vallès, L’Enfant, G. Charpentier, 1889)
    • Me rencognant dans un vieux fauteuil Club au cuir décati, je comptai, comme quand j’étais enfant, le nombre de secondes qui séparaient l’éclair foudroyant du tonitruant coup de tonnerre. — (Jean-Pierre Alaux, Une dernière nuit avec Jimmy, Calmann-Lévy, 2010, page 14)
    • « J’ai grandi dans une famille de bourgeois décatis, qui avait été appauvrie par les fameux emprunts russes au lendemain de la première guerre mondiale. » — (René Girard, « Mort de René Girard, anthropologue et théoricien du « désir mimétique » », paru sur le site www.lemonde.fr le 5 novembre 2015)

Dérivés[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Forme de verbe [modifier le wikicode]

Voir la conjugaison du verbe décatir
Participe Présent
Passé (masculin singulier)
décati

décati \de.ka.ti\

  1. Participe passé masculin singulier de décatir.

Prononciation[modifier le wikicode]

Anagrammes[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]

Picard[modifier le wikicode]

Wiktionary small.svg

Étymologie[modifier le wikicode]

Étymologie manquante ou incomplète. Si vous la connaissez, vous pouvez l’ajouter en cliquant ici.

Adjectif [modifier le wikicode]

décati \Prononciation ?\ masculin

  1. Dit d’un homme, changé en mauvaise part, vieilli, usé, délabré.
    • Il est bien décati

Références[modifier le wikicode]

  • Jean-Baptiste Jouancoux, Études pour servir à un glossaire étymologique du patois picard, 1880, vol. I