déchaux

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.

Français[modifier le wikicode]

Étymologie[modifier le wikicode]

(Siècle à préciser) Du latin discalceatus (« déchaussé »).

Adjectif [modifier le wikicode]

Invariable
déchaux
\de.ʃo\

déchaux \de.ʃo\ masculin

  1. (Vieilli) (Rare) Déchaussé.
    • Pendant notre déjeuner survint une troupe d’étudiants en tournée ; ils étaient quatre et ressemblaient plus à des modèles de Ribera ou de Murillo qu’à des élèves en théologie, tant ils étaient déguenillés, déchaux et malpropres. — (Théophile Gautier, Voyage en Espagne, Charpentier, 1859)
    • Sans se demander comment elle s'en irait, pieds déchaux dans les roches. — (Richepin, Glu, 1881, page 97)
    • Ils étaient tous déchaux jusqu'au dernier comme des pèlerins d'un ordre inférieur car toutes leurs chaussures avaient été depuis longtemps volées. — (Cormac McCarthy, La Route, 2006, Éditions de l'Olivier, 2008, traduction de François Hirsch, page 28)
  2. (Religion) Caractérise des moines et carmélites déchaussées qui marchent pieds nus dans des sandales.
    • Non loin du couvent des carmes déchaux de Santa Teresa, construit sur l’emplacement de la maison natale de Thérèse....— (Claire LesegretainA Avila, sur les pas de Thérèse- Journal La Croix, page 11, 4-5 juillet 2015)

Variantes[modifier le wikicode]

Traductions[modifier le wikicode]

Voir aussi[modifier le wikicode]

Références[modifier le wikicode]