décrochage

Définition, traduction, prononciation, anagramme et synonyme sur le dictionnaire libre Wiktionnaire.
Aller à : navigation, rechercher

Français[modifier]

Étymologie[modifier]

(1872) De décrocher avec le suffixe -age.

Nom commun [modifier]

Singulier Pluriel
décrochage décrochages
\de.kʁɔ.ʃaʒ\

décrochage \de.kʁɔ.ʃaʒ\ masculin

  1. Action de décrocher.
    • Le décrochage d’un tableau.
  2. (Spécifiquement) Dans le monde de la peinture, cérémonie de clôture d’une exposition.
    • Pourquoi est-ce qu’un morceau de musique pourrait être joué plusieurs fois, et de manière différente selon le chef d’orchestre, et une exposition serait condamnée à disparaître le jour de son décrochage ? — (Clément Ghys « Expos, l'Art de la recréation », 27 septembre 2015, sur liberation.fr, consulté le 7 juillet 2017.)
  3. Abandon des efforts à faire pour s’accrocher au rythme de travail, d’apprentissage, etc.
    • Le décrochage scolaire est l’abandon prématuré des études scolaires.
  4. (Aéronautique) Perte brusque de la portance de l’aile d’un avion.
    • Jusqu'à présent, et dès le début, les autorités égyptiennes, comme la plupart des experts, laissent entendre que la piste de l'attentat est la plus probable, en raison du "décrochage" spectaculaire de l'avion. — (Xavier Frère, EgyptAir : aucune piste claire, Vosges Matin, 22 mai 2016)
  5. (Automobile) Brusque perte d’adhérence d’une automobile, notamment dans un virage, entraînant un tête-à-queue.
  6. (Radio télévision) Passage de la transmission du niveau national au niveau local.
    • Pour la publicité, les deux premières minutes sont nationales, puis c’est le décrochage de la pub locale pendant trente secondes.

Dérivés[modifier]

Synonymes[modifier]

Vocabulaire apparenté par le sens[modifier]

Traductions[modifier]

Prononciation[modifier]

Voir aussi[modifier]